22 septembre 2005

Minimum Overdrive dans Naixt

Naixt, c'est normal que la plupart des gens qui liront ceci connaissent pas, puisque c'est un p'tit magazine gratuit à Aix-en-Provence qui doit son succès au fait qu'il est blindé de photos de gens en train de faire la fête. Donc forcément tout le monde essaye de le choper ne fut-ce que quelques secondes, juste histoire de voir si y a des tronches qu'on connaît.

Bref. Naixt a donc consacré une p'tite page dans son dernier numéro à MINIMUM OVERDRIVE, pur produit aixois s'il en est. Vu que c'est pas dispo sur le web, voici un petit copier-coller:

Minimum Overdrive, ou 13 minutes d’adrénaline non-stop. Ce court-métrage amateur pondu par Liam Engle, un ancien de la fac de ciné d’Aix, avec l’aide de son comparse Thierry Ramoin, a été réalisé avec un micro-budget et connaît depuis quelques mois une jolie carrière sur le net.

Le pitch frôle l’ineptie : un homme se retrouve poursuivi par une voiture téléguidée tueuse ! Tout réside dans le traitement, à mi-chemin entre du Michael Bay sans le sou et une parodie digne des ZAZ pour une course-poursuite débilo-frénétique qui démarre à pied avant de partir sur les routes, jusqu’aux portes du désert.

Le but premier du film est avant tout de servir de démo à son créateur. « Je sais bien qu’on est à la limite du débile mais ce que je voulais surtout c’était montrer ce que je pouvais faire sans argent ». Le budget du film ne dépasse pas les 200€, donc 150 sont partis dans l’achat des deux voitures téléguidées, toutes les deux bousillées à la fin du tournage. « La voiture qu’on avait ne roulait pas vite du tout donc il a fallu gruger pour donner une sensation de vitesse… Du coup on a eu recours à pas mal de système D, comme les bons vieux fils de pêche et autres truquages du pauvre (pétards, maquettes, etc.) ».

Le tournage, qui s’est étalé sur plusieurs week-ends, a commencé au parking du Carrefour des Milles avant que Liam et Thierry ne s’en fasse dégager par le gardien. « Du coup on a erré du côté de l’Arc de Meyran, de Luynes et enfin dans la zone industrielle des Milles, le décor le plus californien de la région ! ». Pour aller vite, l’équipe est réduite au maximum, film amateur oblige : Liam à la caméra, Thierry qui joue (tant bien que mal) et éventuellement un troisième larron pour les épauler.
Au niveau de la post-production, la musique originale est signée du duo Raphaël Heiries/Jean-François Terrabon (Archipel Productions) avec des petits ajouts de Aurore Piovera, quant aux quelques effets spéciaux, ils sont l’œuvre de Nicolas Capus, que les rappeurs du coin connaissent bien pour ses clips. Minimum Overdrive a depuis été très largement diffusé sur le web, dans une vingtaine de festivals ainsi que sur des DVDs vendus en kiosques.
« Le film est une démo avant toute chose et ce que je cherche avant tout c’est des choses à réaliser pour me lancer petit à petit dans le clip ou la pub. Donc avis à tous les groupes qui seraient intéressés par une collaboration :
liamquigon@yahoo.fr ou 06 87 45 85 66 ! »

En tout cas c'est bien sympa à eux. Donc kudos !

1 commentaire:

Anonyme a dit…

An excellent blog. Keep it up. I have a sahara hotel and casino las vegas blog. It pretty much covers sahara hotel and casino las vegas related stuff. Come and check it out if you get time :-)