2 septembre 2009

Carnet de voyages

- Retour "définitif" dans cette triste ville qu'est Paris après un été sympa de pérégrinations à droite, à gauche. Dole vite fait en juillet, Libourne pour le mariage d'une cousine à Laure (il pleuvait: ça vous apprendra à TOUS vouloir TOUJOURS faire vos mariages l'été), puis le gros morceau: L.A. pendant trois semaines.
- On est restés 99% du temps chez mon cousin Paul à Manhattan Beach, autrement dit à... quoi? Deux minutes de la plage ? Du coup, tous les jours ou presque un petit saut dans les vagues bien sympathique, même si l'eau était quand même bizarrement froide pour un mois d'août. En tout cas ce petit séjour était d'autant plus cool que je pouvais tout redécouvrir sous les yeux de Laure, qui y faisait son premier voyage. La culture, les gens, la bouffe. Société de malades mentaux, mélange totalement disparates de trucs géniaux et d'aberrations. De la même manière que j'aimerai fusionner en deux tours de mains le meilleur du ciné français et U.S. (i.e. des histoires à échelle humaine mais sans image grise, et avec une explosion), j'aimerai prendre le meilleur de chaque pays et me créer, démiurge-style, un monde idéal (ou, en gros, y aurait des refills à volonté des boissons mais où le service serait compris dans la note... bim [ultra-simplification]).
- Là-bas je me suis acheté trois nouvelles paires de shoes bien sympa. Rien de fluo comme l'an dernier, mais 2-3 trucs pas mal pour les amateurs. D'ailleurs c'est délirant de comparer les Foot Lockers des Etats-Unis, des Halles et d'Aix. Aux USA, un max de shoes de basket super classes, un bon choix bien vaste. Aux Halles, terre de racailles, pas mal de choix aussi mais à des prix absolument prohibitifs. Et à celui d'Aix: quasiment aucune chaussure montante. C'est la terre du pantacourt là-bas, et j'ai quasiment rien vu d'autre que des petites baskets limite type ballerine, des Puma quoi. Tuez moi tout de suite.
- Ne prenez pas KLM. Je voulais accumuler des miles et la compagnie est pas géniale-géniale. On était dans un 747 de l'ancien temps avec les écrans collectifs. Ceci dit, ça m'a pas empêché de remater STAR TREK en entier. J'avais l'impression de voir un court-métrage. Bref, après vérification de la porte opposée, on a pu rentrer chez nous.
- Pour finir l'été, un petit séjour à Aix-Marseille, sans doute mon meilleur depuis mon départ. Anniversaire de ma mère, petit tour en kayak dans la mer, j'ai pas d'idée de troisième phrase qui finisse en "mer". Thierry "Ramouin" était là aussi, de passage de Montpellier, et on a bien déliré ensemble "comme au temps jadis". Y avait mon ancien prof de ciné Max, avec sa chemise "avec plus de trous que de chemise", comme dit Chris. C'était génial.
- Retour à la maison donc... Et retour au boulot. Deux projets d'écriture: un collectif comique, et un "sérieux" que j'écris seul. Sur le premier on avance bien, sur le deuxième c'est plus du travail de longue haleine, de précision, et ça semble bien parti. J'ai hâte.
- J'attends des nouvelles des débuts en festivals de BOB ET JOSEPHINE. Vite!
- Si vous tapez "C'est la lose" dans Google, vous obtenez 1420 réponses. Tapez "C'est la loose", avec la faute donc, vous en obtenez 16500.

1 commentaire:

Joséphine a dit…

Coucou Liam,
Contente de voir que tes projets avancent ! J'ai bien envie de voir LE PORTAIL sous peu. J'ai diffusé BOB ET JOSEPHINE autour de moi, succès sur toute la ligne et surtout pour BOB...
Toujours prête pour un petit rôle muet en cas de besoin,
Bises